stories
 
 


Les portes du ®Leclerc s’ouvraient automatiquement. Du coup, elle y allait plus que de raison et ses yeux comme émerveillés y entraient sans jamais sentir, non jamais, l’appel des fourches caudines.

Dans le magasin, elle naviguait guillerette comme une fourmi sur un sentier déjà balisé. Elle s’y sentait bien, dans le flot, un pour tous et tous pour un ; on était bien. Une même ferveur, une même communion. Les produits qu'elle aimait, elle n'avait pas à les chercher ; ses grands yeux tombaient dessus comme par enchantement. Juste à la bonne hauteur, il n’y avait plus qu’à tendre la main. C’était bien fait.


<|>


Crédits - Aide - À propos de
© 2007 schmul.net